Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 09:23

André Bamberski voit sa femme et mère de ses enfants le quitter pour un autre, le docteur Krombach. Le couple part s'installer en Allemagne, où les enfants Bamberski les rejoignent durant les vacances. Au cours d'un de ces séjours, Kalinka (la fille de l'ex couple) est retrouvée morte dans des circonstances suspectes. Rapidement, André Bamberski est convaincu que le docteur Krombach est responsable de sa mort. Il va alors faire de la reconnaissance de sa responsabilité le combat de sa vie, jusqu'à enlever le médecin pour le faire juger en France.

Après Présumé Coupable et L'Enquête, Vincent Garenq s'attaque à un nouveau fait divers, celui relatif à l'affaire Bamberski/Krombach. Comme toujours avec lui, le film est très documenté (notamment au niveau juridique) et la compréhension de l'affaire ainsi facilitée. Vincent Garenq offre aussi de beaux rôles à ses interprètes comme il l'avait fait par le passé avec Gilles Lellouche ou encore Philippe Torreton. 

La mise en scène bien qu'assez académique offre de beaux plans avec une belle lumière que ce soit pour les scènes au Maroc, en Allemagne ou dans le sud ouest de la France.

La distribution est impeccable à commencer par Daniel Auteuil qui après une succession de films très moyens, revient avec un rôle fort. Cependant, André Bamberski n'est pas épargné, s'il a notre sympathie car son combat est louable, son egoïsme et son orgueil sont mis en avant et peuvent parfois le rendre antipathique. A ses côtés, Marie-José Croze parfaite en femme convaincue de l'innocence de son second compagnon qu'elle protège presque plus qu'elle ne pleure la mort de sa fille. Enfin, Sébastien Koch excelle dans ce role de personnage trouble et mysterieux qui réussit à échapper à la justice française pendant près de trente ans.

Entre un Daniel Auteuil au meilleur et un Vincent Garenq toujours aussi bon pour relater les grandes affaires judiciaires, Au Nom De Ma Fille est un film qui mérite le coup d'oeil.

 

Au Nom De Ma Fille de Vincent Garenq, avec Daniel Auteuil, Marie-José Croze, Sébastien Koch... Durée 1h27. En salle depuis le 16 mars 2016.

Partager cet article

Repost0

commentaires